• Accueil
  •  / Cimetières

    Cimetières

    Cimetières

    Les cimetières communaux ou intercommunaux constituent des équipements de service public indispensables à toute commune. Ils renferment aussi pour beaucoup un patrimoine reflétant l’histoire culturelle et sociale de la ville mais aussi souvent un patrimoine végétal qu’il convient de mettre en valeur. Les cimetières sont une ressource pour préserver, voire renforcer la biodiversité de nos territoires.

    La prise en compte des évolutions récentes tant juridiques avec la loi du 19 décembre 2008, sociétales (développement de la crémation, nouvelles pratiques funéraires, espaces confessionnels…), que des modes de gestion communaux (disparition progressive des concessions perpétuelles, reprise de concessions,…) entraîne des obligations nouvelles. Dès lors la maîtrise des coûts de gestion de ces équipements est posée au regard des contraintes des finances communales.

    Aussi, le comité syndical du SIFUREP a souhaité donner aux communes des éléments de prospective sur l’évolution des cimetières et de leur place dans la ville afin de les intégrer davantage dans les politiques d’aménagement urbain et de développement durable, d’améliorer la qualité du service public en réponse aux demandes nouvelles et d’adapter les gestions en conséquence.

    Un groupe de travail sur l’évolution des cimetières communaux et intercommunaux a été mis en place.

    Une étude en partenariat avec l’Atelier Parisien d’Urbanisme, a été réalisée avec pour objectif de créer et suivre dans le temps un certain nombre d’indicateurs et donner aux communes des outils de gestion prévisionnelle des cimetières, maîtriser les coûts et réaliser des équipements de références en matière de développement durable.

    Les résultats de cette étude 
    ont été présentés lors du colloque "Cimetières de la région parisienne : portrait, évolution et place dans la métropole urbaine" organisé par le Sifurep le 19 octobre 2010.

    Pour aller plus loin : découvrez le guide pratique, publié par Natureparif "Conception et gestion écologique des cimetières".

     

    "Situation, enjeux urbains et d'aménagement des cimetières du Sifurep" :

    Retrouvez les résultats détaillés de l'étude menée conjointement par le SIFUREP et l'APUR sur 107 cimetières communaux et intercommunaux des villes adhérentes.  

     

    L'APUR (Atelier parisien d'urbanisme)

    L’APUR a été créé en 1967 par le Conseil de Paris, associe dans son conseil d’administration outre la ville, l’Etat, la région, la CAF, la Chambre de Commerce et d’Industrie, la RATP,…..

    L’APUR a pour vocation de suivre les évolutions urbaines, de participer à la définition des politiques d’aménagement et de développement, à l’élaboration des orientations de la politique urbaine et des documents d’urbanisme, et la préparation des projets à l’échelle de Paris ou de son aire urbaine.

    Elle possède une expertise « cimetière ». Elle a en effet réalisé une étude en 2006 sur les cimetières parisiens hors de Paris.

    Découvrez l'étude APUR, réalisée en collaboration avec le SIFUREP, sur la situation et les enjeux des cimetières intercommunaux

     

    La Centrale d'achat du SIFUREP 

    Les nouvelles obligations légales dans le domaine du funéraire, l'évolution des pratiques et des rites funéraires (actuellement 30% de crémation en Ile-de-France) et l'enjeu environnemental, social et patrimonial que représentent les cimetières en région parisienne ont conduit nombre de communes à entamer une réflexion globale sur leurs cimetières.

    Pour accompagner les collectivités dans cette réflexion, le SIFUREP a décidé de mettre en place une centrale d'achat pour mutualiser l'achat dans le domaine funéraire.

    Dans ce cadre, le SIFUREP assure la passation et la signature des marchés de services, fournitures et travaux pour le compte des collectivités adhérentes à la centrale d'achat. Chaque adhérent assure l'exécution des marchés.

    Les avantages pour les adhérents :

    • l'expertise mutualisée du SIFUREP et des adhérents : une connaissance du funéraire et des compétences reconnues dans l'achat groupé;
    • un gain de temps et de moyens dans la passation de marchés publics (prise en charge par le SIFUREP des procédures, de la rédaction à la notification des marchés);
    • une consultation des fournisseurs selon les besoins recensés;
    • un conseil juridique et technique pendant l'exécution des marchés;
    • des marchés "grand compte";
    • la force d'un réseau d'adhérents auprès des titulaires de marchés publics;
    • l'assurance de bénéficier de marchés adaptés aux besoins de la collectivité quelle que soit sa taille;
    • une souplesse d'utilisation.

     

    Toute collectivité peut adhérer à la centrale d'achat (même les collectivités qui ne sont pas adhérentes au SIFUREP).